UNAALAT France

© 2019  UNAALAT created by JJ Chevallier

par le GCA Robert de Crémier

Il débute sa carrière ALAT au peloton ALAT de la 10ème division parachutiste en Algérie. Lors de cette affectation, il assurera que le capitaine Jean Gervais « lui avait tout appris de la guerre ». Il y est cité 5 fois dont deux fois à l'ordre de l'Armée. Il effectue son temps de commandement de capitaine au 2ème GALAT avant de retourner à nouveau en Algérie puis d'intégrer l’École de Guerre d'où il est muté à l'EMAT comme officier ALAT.

Comme tous les officiers «directs» de cette époque, il retourne dans son arme et y prend le poste de commandant en second du 16ème RA.

Puis il commande le Groupement de l'ALAT du 1er Corps d'Armée de Phalsbourg avant de rejoindre l’École de Saint-Cyr-Coëtquidan où il tiendra le poste de commandant des promotions (la « Chichi » dans le jargon de Saint-Cyr). Ce poste l'a beaucoup marqué également. Et il faut dire que les élèves l'ont été aussi, tant sa prestance et son autorité ne laissaient pas indifférents !

Il est admis comme auditeur au CHEM/IHEDN avant de rejoindre, comme général, la mission militaire française en Arabie Saoudite.

A son retour il prend le commandement de l'ALAT de 1981 à 1984....l'aboutissement de sa vocation aéronautique ! Il se souvient avec plaisir et fierté d'avoir obtenu la création d'un septième régiment ALAT et de l'avoir appris de la bouche même du CEMAT (le GA Imbot) : « je vous donne votre 7ème RHC » !

Comme général de division, il prend alors le poste prestigieux de chef de la Mission militaire française au Comité militaire de l'OTAN avant d'être nommé Gouverneur Militaire de Paris comme Général de corps d'armée puis Général d'Armée en 89 avant de quitter le service.

A ce jour, seul Général d'armée issu des rangs de l'ALAT, le Général Navereau était :

-Grand officier de la Légion d’honneur,
-Grand officier de l’ordre national du Mérite,
-Titulaire de la Croix de guerre des TOE et de la Croix de la valeur militaire ( 5 citations),
-Titulaire de la médaille de l’aéronautique.

Citons parmi ses fils et gendres, quasiment tous militaires, le souvenir de son fils Bertrand officier de l'ALAT, dont le décès en 2016 l'avait beaucoup marqué.

Le Général Navereau nous a quittés dans la nuit du 26 au 27 février 2019 à l'âge de 89 ans.

Il était depuis quelques années dans une résidence où il recevait les visites de quelques anciens de l'ALAT, dont le Général Roche. Le GDI Grintchenko COMALAT, était venu lui aussi saluer son grand prédécesseur au printemps 2018 à Lorient : cette rencontre de générations avait été un grand moment pour les deux COMALAT. Ces visites étaient l'occasion de revenir sur certaines périodes marquantes de sa vie et de sa carrière.

Issu d'une famille de militaires, il fait ses études secondaires au Prytanée Militaire où il rentre en 1942 : ce passage à La Flèche lui a laissé un souvenir marquant. Il intègre Saint-Cyr en 1949 puis, tout en étant passionné par l’aviation, choisit l'artillerie.

Il sert successivement en Allemagne, en Indochine (au 5ème REI), puis  participe aux opérations de Suez avant de se faire breveter observateur-pilote.