UNAALAT France

© 2019  UNAALAT created by JJ Chevallier

E d i t o r i a l

Chers amis,

 

En cette fin d'année, je pense aux familles de nos camarades fauchés dans leur jeunesse par l'accident du 25 novembre dernier au Mali.

Après cet accident, les témoignages d'amitiés et de soutien ont été particulièrement nombreux. Sur le pont Alexandre III le 2 décembre au matin, une foule impressionnante s'est massée sur l'itinéraire du convoi funèbre qui emmenait les dépouilles de nos camarades vers l’Hôtel National des Invalides. De part et d'autre de la chaussée, devant la foule, une haie d'honneur de nos camarades d'active s'est constituée. Le silence marquant le recueillement, les larmes parfois, et le respect de tous lors du passage du convoi étaient très impressionnants.

Plus tard dans l'après-midi, le protocole immuable et sobre de la cérémonie aux Invalides, le nombre inhabituel de cercueils et la foule disposée autour de la cour d'honneur nous ont rappelé l'ampleur de l’événement. Le lendemain, nouvelle cérémonie, dans la famille ALAT celle-là. Recueillement et une immense haie d'honneur pour raccompagner les camarades vers la sortie de la base afin que les familles puissent ensuite les faire inhumer dans l'intimité.

Tout cela a dû paraître bien long aux familles, même si cet hommage national a pu les « porter » pendant ces premiers jours de deuil.

Mais ce qui va leur paraître long aussi, c'est cette année 2020 que nous souhaitons bonne et heureuse à tous dans cette période.

Dans le prochain numéro du BBM, avec le COMALAT et l'Entraide, nous célébrerons le 60ème anniversaire de cette magnifique association qui a pour vocation précisément d'aider les familles endeuillées.

Que pouvons nous faire pour nous associer à cette action dont on voit bien l'actualité ?

En premier lieu nous pouvons -nous devons- adhérer à l'Entraide qui a modifié ses statuts récemment pour permettre précisément aux anciens d'adhérer alors que c'était réservé auparavant uniquement à l'active. L'adhésion peut être individuelle ou bien collective comme l'ont fait certains groupements qui ont pris en charge cette adhésion dans leurs cotisations. Je vous encourage à adhérer.

Ponctuellement, vous pouvez aussi faire un don sur la cagnotte qui a été mise en place pour aider les familles du 5ème RHC : https://www.lepotcommun.fr/pot/sx1re2w3.

Vous pouvez bien sûr, adhérer et donner. Mais l'adhésion à l'entraide présente cependant l'avantage, par rapport aux dons ponctuels, d'assurer un soutien dans la durée aux familles et en particulier aux enfants... jusqu'au permis de conduire, comme l'explique le dossier du BBM. Et, ce qui n'est pas négligeable, les dons à l'Entraide font participer utilement l’État via les réductions d’impôts permises par la reconnaissance d'utilité publique acquise par celle-ci en 2010.

Chers camarades, au nom des membres du conseil d'administration, de ceux du bureau de l'UNA-ALAT et en mon nom personnel, je vous souhaite de très bonnes fêtes de Noël et une très bonne année 2020. Qu'elle vous apporte la concrétisation de vos vœux les plus chers dans vos activités personnelles, pour vos proches, pour vos familles et pour vous même.

Bien amicalement.

Que Saint Clotilde, notre patronne, nous aide à poursuivre notre action toujours plus efficacement.

De la Terre, par le Ciel : Vive l’ALAT.

 

Général de Corps d'Armée (2s) Robert de CREMIERS
Président de l'UNA-ALAT

Chers amis,

 

« La générosité est la vertu du don et du partage. Elle complète la discipline et le courage en proposant l’entraide comme une nécessité individuelle et collective ».  Dans l’Alliance du sens et de la force, document de référence de l’armée de Terre depuis 2018, la générosité est élevée au rang des vertus militaires. Cultiver cette vertu est d’abord un devoir moral de chacun, mais aussi un devoir des chefs dans l’éducation et la formation de ses subordonnés.

L’entraide ALAT est une expression bien concrète qui nous est offerte pour apprendre et pratiquer la générosité. Il s’agit autant d’un devoir que d’un besoin, et je rends hommage à tous ceux qui nous permettent de mettre en œuvre cette générosité. L’évènement ce cette tragique nuit du 25 novembre dernier nous a montré malheureusement une nouvelle fois sa place essentielle dans notre ALAT.

Si l’entraide ALAT permet aux aérocombattants de toutes spécialités des formations de l’ALAT d’être unis et solidaires, elle nécessite, encore et toujours, un constant investissement des chefs. Ils doivent expliquer sa nécessité et parfois convaincre de l’importance du geste concret.

Ces efforts répondent à ceux des anciens ou des amis de l’ALAT, qui inlassablement se mobilisent pour porter l’aide. J’y vois un lien d’amitié et de fraternité entre nos anciens, qui restent mobilisés et les plus jeunes qui sont à leur tour tournés vers l’action.

L’entraide ALAT est aussi génératrice de confiance. Etre soldat, fils ou fille de l’ALAT, c’est aussi avoir une totale confiance dans l’action de ses frères d’arme. Confiance dans le travail du mécanicien qui prépare la machine, confiance dans l’équipage de son escadrille qui prendra les risques au combat s’il le faut, confiance dans le travail quotidien de tous les acteurs directement ou indirectement impliqués dans le vol.  Et dans les moments difficiles, confiance dans la solidarité de tous.

Alors, en cette période où traditionnellement s’échangent les vœux, je formule plusieurs vœux pour l’ALAT, celle engagée en permanence en opération, celle qui tient fermement les bases arrières, celle qui manœuvre avec les forces ou prépare l’avenir : qu’elle reste fidèle à l’esprit de générosité que nous ont transmis nos anciens, qu’elle reste confiante et fière dans son engagement permanent, et que bien sûr, Sainte Clotilde, notre patronne, la protège !

Général de Brigade Bertrand VALLETTE d’OSIA
Commandant de l’aviation légère de l’armée de Terre

et père de l'Arme.